Inhaler n'est pas fumé.

La santé publique française recommande d'ailleurs de consommer les fleurs sèches de CBD en infusion et non pas dans un joint ou dans une cigarette.
La combustion reliée à la fumée oblige l'absorption de toxines dangereuses pour la santé.

L'inhalation

  • Délai d'action : de quelques secondes à quelques minutes, mais de 10 à 30 minutes pour ressentir tous les effets.
    Durée d'action :
    courte, entre 1 et 4 heures
  • La mesure en mg de CBD est moins préoccupante puisque l'on ressens les effets presque instantanément. Ce qui te permet de contrôler les inhalations en fonction de ce que tu ressent directement et ainsi d’obtenir les effets selon l’intensité souhaitée.
  • Contrairement à une cigarette ou à un joint, le vapotage ou la vaporisation n’implique pas de combustion et donc pas d'inhalation des toxines liées à celle-ci.

Fleurs séchées

Vaporiser
  • Cette méthode consiste à faire chauffer la matière brute (fleur séchée, par exemple) dans un appareil conçu à cet effet. Cette chaleur permet aux cannabinoïdes de s’activer et de passer de l’état solide à l’état gazeux sans atteindre le point de combustion. Une vapeur émane ainsi du produit pour ensuite être aspirée par le consommateur.
  • On peut utiliser un produit brut, sans transformation.

E-liquide

Vapoter
  • Le vapotage par cigarette électronique. C'est le processus par lequel une solution liquide est chauffée, afin de transformer la substance en aérosol. Dépendant du type de liquide chauffé, il peut parfois être aromatisé et parfois contenir de la nicotine. Dans certains cas, ce liquide contient également un solvant, soit du propylène ou encore du glycérol.
  • Généralement fait à partir d'isolat de CBD, CBG infusé dans les solvants, mais il en existe en spectre complet.
Les effets des ingrédients additionnels chimiques ne sont pas connus sur le long terme.

Commence doucement et augmente lentement.